PRESSE

"Un paysage choisi, des marbres, des jets d'eau, des danseurs;
Verlaine peint cette faune dans Clair de lune, les peintres le dépeignent.
Dans cette texture qui n'est qu'à eux, chaque pièce est un dé-paysage.
Ici l'antagonisme biseauté d'une reine au jeu de cartes, là un portrait sur un bleu lavande
un peu passé, mais qui colle si bien au fond ou il a été posé.
Ensemble, les frères ouvrent le champ des possibles au surgissement de la beauté réelle".

Sigismond Cassidanius